SOMMAIRE | Bibliographie et cinématographie


samedi 23 juin 2007

"Le MIL : une histoire politique", par Sergi Rosés Cordovilla
http://acratie.ouvaton.org/

Publié en castillan en mars 2002 aux éditions Alikornio (cliquer ici pour voir la présentation en castillan).
Son champ d’investigation est l’étude de la gauche marxiste révolutionaire. Il a co-édité "Expectativas fallidas : España, 1934-1939 : el movimiento consejista ante la guerra y revolución españolas : artículos y reseñas", ainsi que "Barcelona, mayo 1937 : testimonios desde las barricadas".

couverture

Le MIL fait partie de la mémoire de nombreux militants. Mais qu’en savent-ils exactement ? C’est surtout une mythologie folklorique qui reste dans l’imaginaire collectif. Des textes ont déjà été publiés, détaillant qui une chronologie, qui des textes de l’époque, qui des témoignages de participants directs, collectés des décennies plus tard.

Les jeunes qui, à la fin des années 60 et au début des années 70, tournent autour du mouvement MIL se sont affrontés au sein du mouvement ouvrier au dirigisme léniniste ; ils ont aussi tourné le dos à la bureaucratie libertaire. Voulant reprendre contact avec les tendances communistes et anarchistes non plombées par l’idéologie dominante et mus par les nécessités du moment, c’est le choix des armes s’est imposé à eux. D’abord pour lancer l’édition de textes révolutionnaires et soutenir les groupes des prolétaires s’écartant du réformisme. Mais ensemble, ils franchirent aussi un autre pas, dans des conditions non choisies.

Ce livre est le premier à s’appuyer sur les sources de l’époque, non pas pour les reproduire sans autre ambition, mais pour les confronter entre elles, avec d’autres, les resituer dans leur contexte, faire état des débats qui eurent lieu en interne comme en externe, et des témoignages de protagonistes eux-mêmes apparaissent en guise de précision, levant le voile sur des points restés flous.

En s’éloignant des clichés et sans céder au crédit de la mémoire défaillante des individus (certains s’étant éloignés des tentatives et des rêves partagés à l’époque, se souvenant d’un anecdotique qui masque ce qui fut fondamental et où chacun tend à justifier leur present), cette étude nous livre dans le détail les aspirations qui inscrivaient l’action de ces jeunes dans l’ensemble du mouvement vers le communisme.

Il s’agit ni plus ni moins d’un travail d’élaboration et d’interprétation historique, qui rétablit la réalité de ce que fut le MIL, loin des mythes et autres légendes.

À l’occasion de l’édition en langue française de ce travail, un fonds d’archives a été créé, regroupant les textes du MIL, des Editions Mayo 37, ou issus du mouvement ouvrier autonome de la Barcelone du début des années 70, afin de faire connaître ces écrits qui ont été la clé de voûte de leur action politique.

http://acratie.ouvaton.org/